Un mouvement bien suivi

Publié le par CGT Voix du Nord

L’appel à 24 heures de grève le vendredi 12 juin présenté à tous les salariés et décidé à la quasi unanimité lors d’assemblées générales dans différents ateliers a été bien suivi et de ce fait a été un succès. Face à cela et au vu du peu de personnel présent, la direction a décidé d’annuler l’impression de Nord Eclair et de Nord Littoral en privilégiant le  tirage à environ 210000ex de la Voix Du Nord en 9 éditions. (24 éditions et environ 320000 ex la semaine précédente). Ce tirage limité  n’aurait pas été possible sans l’intervention de certains membres de l’encadrement qui ont fait le travail des ouvriers.

De notre coté, nous avons tenu notre engagement et des grévistes de la pilaterie sont venus en conscience le vendredi pour imprimer La Voix Annonces uniquement. Car nous l’avions dit, notre objectif était le daté samedi et rien d’autre.

Cette grève que nous avons voulu avec notre fédération FILPAC et donc tous les journaux de France, leur représentants et leurs syndiqués avait pour but  de rappeler à tous les patrons de presse, que nous voulons maintenir les négociations de branche et imposer des discussions au niveau national sur des sujets capitaux comme le maintien de l’emploi face aux prochains rachats de titres, mutualisations des outils industriels et évolutions technologiques de nos métiers.  Car nous savons que beaucoup d’entre eux souhaitent des négociations au sein des entreprises qui aboutiraient à des remises en cause de nos conventions collectives, les revalorisations salariales et la pérennité de nos emplois.

Dans la continuité de cette action, nous nous engageons à réclamer l’ouverture de négociations sur l’insuffisance d’effectifs pour assurer l’entretien, aujourd’hui, de notre nouvel outil de travail. Insuffisance qui sera encore plus criante avec l’arrivée probable de l’impression du Courrier Picard. Car nous pensons que c’est une des solutions au traitement social du personnel de ce titre.

D’autre part, nous incitons la direction à poursuivre avec nous les différentes négociations propres aux salariés de notre entreprise. Car oui, nous avons des négociations difficiles et des difficultés sociales au sein de la Voix du Nord.

Les délégués METROPOLE NORD CGT

Publié dans Tous collèges

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article