Réponse de la FILPAC à la direction Voix du Nord.

Publié le par CGT Voix du Nord

La direction de La Voix du Nord répond à la Filpac CGT, aux salariés et aux autres syndicats. C’est une bonne chose, mais la réponse est courte, ce qui renforce la non transparence des transactions en cours :

- la réponse indique que le groupe Rossel-La Voix est bien en pourparlers avec GHM. Qui est ou qui sont les interlocuteurs côté Hersant ?

- quelle est la nature exacte du plan de reprise concernant les sociétés GHM, et de quelles sociétés s’agit-il ?

- quelles décisions immédiates envisage le groupe Rossel s’il a le feu vert pour la reprise ?

- concernant Paris Normandie, pourquoi ne pas le reprendre, ce qui garantirait la pérennité des titres mis à mal par la désastreuse gestion GHM ?

- quel est le contenu des transactions menées au Comité interministériel CIRI avec GHM en présence de représentants du gouvernement ?

- quelles seront les conséquences des rachats envisagés par Rossel pour les personnels du groupe La Voix ?

La Filpac CGT comprend fort bien que le groupe Rossel ne veut pas être assimilé à un patron voyou. Pour autant, les transactions en cours avec Hersant engagent la responsabilité du groupe La Voix Rossel dans les conséquences prévisibles sur les titres, leur existence et les emplois.

Le groupe Rossel se grandirait en acceptant d’endosser en toute transparence ses responsabilités en la matière et en soutenant la demande SNJ Filpac CGT de négociations nationales sous l’égide du gouvernement.

Publié dans Tous collèges

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article