Pôle CAP (l'Union, Est Eclair,...): Rossel dénonce tous les accords d'entreprise dans toute les catégories.

Publié le par CGT Voix du Nord

Avant de lister les différents points abordés lors du C.E., un commentaire s’impose sur le dernier sujet abordé par la direction,en toute fin de réunion et en dehors de l’ordre du jour.

Le directeur général a annoncé, comme l’avait fait avant lui Bernard Marchant, son intention de dénoncer tous les accords et usages en vigueur dans l’entreprise (quelque soit la catégorie de salariés), en vertu des articles L.2323-2, L.2323-6 et L.2323-27 du code du travail, hors protection sociale et égalité professionnelle. La même déclaration a été faite à L’EST ÉCLAIR, le même jour.

L’annonce officielle devrait être faite soit lors d’un prochain C.E., soit au cours d’un C.E. extraordinaire.

Dans les faits, après un préavis de 3 mois suivant la dénonciation officielle, il restera encore 12 mois pour trouver, si possible,de nouveaux accords.

Ce qu’il y a d’extraordinaire, c’est que la grande majorité des accords qui vont être dénoncés ont été signés par la FILPACCGT,le SNJ CGT ou encore le SNJ, pour ce qui est des partenaires sociaux, et par Daniel HUTIER lui-même, alors P.-D.G.de L’UNION sous l’ère Hersant.

Mercenaire HUTIER estime, sans sourire, que tous ces accords sont mauvais et que seuls seront acceptables ceux qui auront été négociés avec son nouveau bailleur de fonds, le groupe ROSSEL.

Ça va considérablement compliquer les futures négociations sur la réorganisation et la restructuration du journal.

Compte Rendu CE du 25 Février 2013

Publié dans ROSSEL, FILPAC

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :