Le service prépresse du courrier picard ne doit pas disparaitre.

Publié le par CGT Voix du Nord

logo SAOL

 

Le personnel du prépresse à l’unanimité à décider de se mettre en grève aujourd’hui, jour de présentation du PSE. Aucune tâche ne sera effectuée par le personnel technique tant publicitaire que tour de contrôle, que sportive ou infographie.

 

Nous n’avons volontairement pas décidé de la non-parution, ce sontles futures négociations qui en décideront plus tard, mais nous appelons toutes les catégories professionnelles - notamment les journalistes- à nous soutenir en faisant en sorte que demain, dans notre quotidien, il n’y ait que du rédactionnel (à moins que !!!)

 

A travers ce mouvement nous voulons dire que nous sommes CONTRE ce plan social, dit PSE

 

Le travail existe, les outils sont là, et NOUS service pré-presse sommes là et voulons garder notre travail ici à AMIENS.

 

En moins de deux ans de rachat, la direction du groupe Rossel-Voix du Nord veut nous faire avaler un deuxième plan social. Depuis des mois, nos élus demandent un rendez-vous pour discuter de l’avenir du service prépresse et à chaque fois la direction reporte cette rencontre prétextant un travail «sur la réorganisation de celui-ci» ; en fait elle nous endormait pour mieux préparer UN nouveau PLAN DE DESTRUCTION d’un service.

 

HIER les imprimeurs soi-disant parce que la rotative était trop usée,

AUJOURD’HUI le pré-presse pour quelle raison si ce n’est pour faire un maximum de FRIC sur le dos des salariés car notre travail lui ne va pas disparaître, non il sera redistribué à la Voix, dans ses filiales, à la rédaction .

 

DEMAIN le service administratif ???

 

APRES-DEMAIN la rédaction avec les I.G., les Sports, etc. ET ENSUITE JACKPOT en vendant les locaux. Donc, il faut réagir dès maintenant pour dire STOP et NON à un nouveau PLAN SOCIAL


NOUS, SERVICE PREPRESSE DU COURRIER PICARD NE VOULONS PAS DISPARAITRE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article