LE COMPTE N'Y EST PAS, ON SE MOQUE DE NOUS !!!

Publié le par CGT Voix du Nord

logo-filpaccgt2006b.jpg

 

Ce jeudi 24 mars après-midi a eu lieu la première réunion de négociations annuelles concernant notamment les augmentations de salaires. En préalable, la FILPAC CGT, le SNJ CGT ainsi que le SNJ ont indiqué qu'ils ne signeraient pas l'accord de méthode concernant les NAO (négociations annuelles obligatoires), en réaffirmant leur attachement aux négociations de branche. Ce geste symbolique avait pour but de soutenir les autres titres qui eux, sont directement liés aux augmentations de la PQR (différents de la VDN qui, par usage, dépend des augmentations indiciaires de la PQN).

La Direction a commencé la réunion en nous dressant un tableau assez noir de la situation économique de l'entreprise. La direction prétend que les bons chiffres de l'année 2010 sont dus à la chance, grâce notamment à la baisse du prix du papier et des subventions liés à la presse et notamment au portage. Si effectivement les subventions liées au portage ne sont pas négligeables (11 millions d'euros sur 3 ans), n'oublions pas que l'EBE (excédent brut d'exploitation) pour l'année 2010 est lui de 16,4 millions d'euros.

 

Si nous faisons le calcul suivant, EBE moins les subventions, soit 16,4-4 = 12,4 millions d'euros. Ces 12,4 millions d'euros ne sont pas le fruit de la chance, mais bel et bien du travail de tous les salariés de La Voix du Nord qui le réalisent dans des conditions assez souvent compliquées. Ces chiffres placent La Voix du Nord en tête de la PQR concernant l’EBE ! Arrêtons de nous faire croire que les chiffres ne sont pas bons !!
Monsieur Hardoin s’est ensuite amusé à comparer les salaires de la Voix du Nord avec ceux des autres entreprises de la région. Une nouvelle fois, il a comparé le salaire des rotativistes avec ceux de l’extérieur en expliquant qu’il faut arrêter de se plaindre car il n’y a pas de bas salaire à la Voix du Nord. Ce à quoi, nous répondons qu’il y a bien des bas salaires dans notre entreprise.

 

Nous disons à Monsieur Hardoin : «  Arrêtez de comparer les salaires de la Voix du Nord avec ceux d’autres entreprises de la région comme le textile ou l’automobile ou autres, ces méthodes sont inacceptables. Oui, comparons les salaires avec ceux d’autres titres de la PQR comme Ouest France, Sud Ouest ou Nice Matin… Est-ce que nous nous lui demandons de comparer son salaire avec celui d’un patron de la région ? Quoique… »

 

Ensuite, nous interpellons la direction pour un retour des indexations de salaires sur celles de la PQR. Nous rappelons que nous ne demandons pas de bouger les grilles de salaire, mais juste les indexations. La direction ne semble pas opposée, et après un tour de table seul FO et la CGC demandent un peu de temps pour étudier la question.

 

Pour terminer la première réunion, nous abordons le sujet des augmentations salariales. La direction commence par nous expliquer que si elle était courageuse, il n'y aurait pas d'augmentations au cours des trois prochaines années vu la conjoncture économique. Cependant dans sa grande générosité elle est quand même prête à accorder 0,5% de suite et 0,5% en septembre. Nous leur expliquons alors que le compte n'y était pas, et que nous n'accepterons pas d'en rester là. M. Hardoin nous propose éventuellement d'accorder quand même une prime d'intéressement pour l'année 2010. Cette prime aurait une valeur de 70 euros par salarié, nous leur expliquons que ce geste peut éventuellement clôturer l'année 2010, mais certainement pas l'année 2011. Pour nous les 1% que pourrait accorder la direction ne représentent pas l'inflation du premier trimestre 2011, alors accepter cette proposition signifierait encore un recul du pouvoir d'achat pour chacun et chacune.

 

Sachez Messieurs de la Direction que pour la FILPAC CGT Métropole Nord, ces 2 fois 0,5% pour l'année 2011 sont une insulte à l'ensemble des salariés de la Voix du Nord, qui ne voient pas là la reconnaissance du travail effectué tous les jours dans le but de participer au développement de NOTRE journal. Maintenant si vous décidez pour la deuxième année consécutive, d’octroyer unilatéralement les augmentations de salaire, alors, vous  assumerez les conséquences de ce que vous considérez comme un dialogue social qui est en fait un monologue...


Les autres points de revendications que nous vous avons communiqués seront abordés lors de la prochaine réunion, prévue le mardi 05 avril à 14h30.
Nous organiserons des assemblées générales, où nous comptons sur la présence de tous afin de prendre les mesures à la hauteur des discussions qui se déroulent à la Voix du Nord, et au niveau de la branche (appel à une non parution datée du 02 avril) :

- le mercredi 30 mars à 20h au prépresse pour le personnel du siège de nuit
- le mercredi 30 mars à 22h15 au service maintenance pour le service de pilaterie posté de nuit.
- le jeudi 31 mars à 10 h au pupitre rotos pour le personnel de la pilaterie jour
- le jeudi 31 mars à 11h30 à la cafétéria pour le personnel du siège de jour

Le 25 mars 2011

Publié dans Tous collèges

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article