Groupe Rossel: Les journalistes du Soir refusent de donner un chèque en blanc à Didier Hamann !(Source tuner.be)

Publié le par CGT Voix du Nord

Jeudi dernier, l’AG des journalistes du quotidien bruxellois s’est réunie. Les journalistes se réservent le droit de dire « non » aux synergies annoncées par Rossel.

 

Concrètement, l'AG refuse de se prononcer, tant que la direction ne répond pas aux zones d'ombres de ce projet de synergies entre Le Soir et Sudpresse. Des questions restent sans réponse comme la teneur exacte du projet éditorial « renforcé » préconisé par Rossel. Jusqu'où va le droit de citation accordé à Sudpresse ? Les journalistes ne savent pas si ce sera une reprise intégrale du papier avec sa signature, ou une simple mention…

 

D’autres interrogations persistent concernant le sort des chefs de bureaux régionaux ou le renforcement du desk central des régions, basé à Bruxelles. Comme annoncé dans l’article de Tuner.be, les indépendants verront leurs papiers passer dans les deux éditions. Les modalités de contrats et le montant des piges (revalorisées ?) restent également flous.

 

La Société des journalistes du Soir (SJPS) attend des réponses à toutes ces questions. Elle ne se prononcera sur le projet de synergies qu'en connaissance de cause. Elle refuse de donner un chèque en blanc à Didier Hamann, ajoute-t-elle. En outre, les journalistes veulent également en savoir plus sur la procédure d’évaluation annoncée pour janvier 2013.

 

Publié dans Collèges Journalistes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article