Groupe Rossel: Annonce de supression du pré-presse chez Sudpresse aprés celui du Courrier Picard

Publié le par CGT Voix du Nord

 

35 emplois menacés dans le groupe Sudpresse (source 7sur7.be)

Confronté à la crise, le groupe Sudpresse a annoncé mardi son intention de prendre différentes mesures "afin de restaurer sa rentabilité et de garantir son avenir". Ces mesures "pourraient passer par le départ d'une trentaine de personnes, dont une grande partie par le biais de prépensions pour les travailleurs de 55 ans et plus", a indiqué le groupe dans un communiqué.

 

Selon les syndicats, qui ont été informés mardi après-midi (BIEN mardi), 35 emplois seraient menacés (6 ouvriers et 29 employés).
Des synergies "opérationnelles et rédactionnelles entre sociétés du groupe Rossel, auquel Sudpresse appartient" pourraient également être mises en place et le département pré-presse pourrait être externalisé.
 
"Même si elle investit massivement dans les médias du futur, notre entreprise doit faire face à une situation préoccupante", a commenté Eric Schonbrodt, le directeur général de Sudpresse. "Nos difficultés sont liées à la baisse de nos recettes de diffusion et à la forte érosion de nos rentrées publicitaires", qui devraient chuter de 6 pc en 2011 par rapport à l'année précédente, a-t-il ajouté.
 
Parallèlement, "nos coûts en personnel et en papier augmentent", a poursuivi le directeur général en pointant également la répartition inégale des subsides accordés aux différents médias. "L'enveloppe actuelle n'est pas répartie de manière équitable, la RTBF bénéficiant de 95 pc du montant".
 
"Tous ces éléments nous ont poussé à accélérer la mise en place de nos mesures, sans toutefois tailler dans les branches vives de l'entreprise", a encore indiqué Eric Schonbrodt.
 
Les prépensions à partir de 55 ans seraient ainsi privilégiées et aucun licenciement sec ne serait prévu. "Mais bien sûr, tout cela doit encore discuté avec les représentants des travailleurs", a-t-il conclu.
Un nouveau conseil d'entreprise est prévu le mardi 20 décembre.
 
Le SETCa a anooncé qu'aucune action n'était prévue pour l'instant. (belga).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article