Declaration commune Métropole Nord CGT et Filpac CGT Pôle CAP: Pacte de solidarité

Publié le par CGT Voix du Nord

La présente déclaration est motivée par le Pacte de Solidarité qui unit les salariés de la presse quotidienne, notamment ceux des titres du Groupe Hersant/Pôle CAP,comme des titres du Sud, et du Groupe Rossel.

Les syndicats Métropole Nord Filpac-CGT (La Voix du Nord, Nord Éclair) et Filpac-CGT du Pôle CAP du Groupe Hersant, constatent que, dans l’opacité la plus absolue,ce sont de nouveau les banques qui mènent le bal des rapprochements,fusions et acquisitions.

La rétention d’informations, le choix d’informations sélectives, les bruits et rumeurs les plus divers tiennent lieu à ces banques de déontologie de l’information.Ce procédé qui devient, hélas, coutumier, augure mal du sort réservé à l’information et à ses personnels dans les sociétés dont elles organisent l’achat et la vente.

Ainsi Tapie (sic), Guérini, Estrosi et autres champions des opérations en eaux troubles sont annoncés, pendant que Rossel affirme de façon unilatérale que l’affaire Pôle CAP est dans son sac. Avares d’informations mais prodigues en rodomontades,les opérateurs de ce genre de communication honorent peu les titres convoités.

Les syndicats Filpac CGT du groupe La Voix du Nord et du Pôle CAP du Groupe Hersant réaffirment que leur tâche - et leur devoir - consiste à défendre les intérêts de tous les personnels, liés indissolublement à ceux des titres de presse qu’ils réalisent et fabriquent. En aucun cas, une ingérence extérieure ne les contraindra à changer de nature pour devenir les grands électeurs optant pour tel ou tel repreneur.

Ils agissent au nom du projet d’entreprise que les syndicats Filpac-CGT et SNJCGT du Pôle CAP viennent de publier, qui démontre toute la valeur des personnels et des titres des sociétés dont Hersant s’acharne à se débarrasser.

C’est bien au nom de l’information, de son indépendance, son pluralisme, et des emplois requis pour la produire qu’ils réaffirment que le plan Pôle CAP est bien la pierre de touche syndicale de la vente Hersant. Ce plan vaut pour tous les repreneurs sans exception. Imprimé comme en ligne, ce plan est tenu à la disposition de qui veut bien en prendre connaissance.

Solidaires des titres Hersant du grand sud, auxquels le propriétaire suisse veut manifestement faire porter le majeur poids de sa dette et de ses erreurs stratégiques,les syndicats signataires décident du resserrement de leurs liens pour affronter la nouvelle situation.

Déclaration: Declaration commune