Communiqué commun Filpac et SNJ CGT suite au CE du 30 Novembre 2010

Publié le par CGT Voix du Nord

LE SNJ A CHOISI SON CAMP, IL DEVRA ASSUMER SES CHOIX

 

Après une mobilisation très importante aux dernières élections professionnelles, la CGT a récolté 38% des suffrages toutes catégories confondues loin devant les autres organisations syndicales.

CGT : 226 Voix
FO : 139 voix
SNJ : 132 voix
CGC : 73 Voix
CFDT : 30 Voix

Nous sommes représentatifs de la majorité des salariés de la Voix du Nord. Mais des accords passés entre FO, la CGC et le SNJ, ont permis de faire barrage à la CGT. Les électeurs de la CGT ne pourront donc pas être représentés comme il se doit au comité d'entreprise.

La faute à qui ? A un délégué SNJ, un peu trop imbu de sa personne et à l'ego démesuré qui se voulait dans un premier temps rassembleur mais qui a finalement terminé comme destructeur. A défaut de pouvoir récolter l'unanimité des votes sur son nom au poste de secrétaire au Comité d’entreprise (en fait 6 voix sur 7 puisque le SNJ CGT s’est abstenu), le délégué SNJ a remis en cause l’ensemble des postes de la CGT dans les commissions, ceci en s’alliant avec FO.

La question que l'on doit se poser maintenant, est de savoir si les « velléités » du secrétaire justifiaient un tel chantage, jusqu’à détruire tout ce que nous étions parvenus à bâtir ensemble pour faire face à une direction qui ne peut que se frotter les mains de cette mascarade.

En votant contre nos candidats dans la commission formation, et au poste de représentant ouvrier au conseil d'administration, l'intersyndicale FO, CGC et le SNJ a réussi à écarter le syndicat majoritaire des commissions. Devant cet acharnement, nous avons décidé de ne pas nous présenter dans les autres commissions du CE (voyages; billetterie, égalité homme/femme,..). Maintenant le SNJ, la CGC et FO vont devoir assumer leurs responsabilités car nous ne manquerons pas de poursuivre notre travail en demandant des comptes très régulièrement afin de vous en informer. Dans cette logique qui consiste à purement et simplement nous mépriser, les deux membres de la FILPAC élus au bureau du CE ont décidé de démissionner de leurs postes de secrétaire adjoint et de trésorier afin de laisser travailler tranquillement ceux qui ont décidé de parler pour l'ensemble des salariés au CE. Il en sera de même dans la constitution du prochain CHSCT où Force ouvrière et le SNJ vont devoir apprendre à travailler main dans la main. Nous ne réclamons pas le poste de secrétaire, et nous ne désirons pas faire partie des commissions.

IL NE SUFFIT PAS D'IGNORER UNE GRANDE PARTIE DES SALARIES (230 salariés) POUR Y TROUVER SON COMPTE PERSONNEL.

Nous prenons maintenant acte de l’alliance SNJ, Force Ouvrière et CGC, ils sont d'accord sur ce qui s'est passé pendant la négociation préélectorale et donc le fait qu'il y ait un collège cadre journaliste commun. De ce fait, nous demandons que les réunions de délégués du personnel se fassent également par collège avec donc une DP ouvriers/employés, et une DP cadres/journalistes. Nous affirmons notre volonté d’assister aux 2 DP en tant que syndicat représentatif sur l'ensemble des collèges.

Publié dans Tous collèges

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article