Assistants d’agences : deuxième réunion de commission de suivi.

Publié le par CGT Voix du Nord

Nous avons pu cette fois ci avoir l'honneur de la présence, côté direction, de Mme Poirier et de M Prévost. Du côté des salariés, nous avions reconduit la même délégation élargie avec la présence d’une assistante d’agence, qui aura pu entendre les réponses de la direction suite aux interrogations de la première réunion.
 

Nous demandions à ce que nous revoyons les effectifs par agence. La réponse qui nous a été faites a consistée  à essayer de nous faire croire qu'il était difficile de mettre des critères pour réaliser ce travail, et que de toute façon cela ne se jouerait pas à grand chose.
 

Un point a été fait sur le remplacement à Maubeuge, la démission d’une assistante reste toujours à remplacer mais là, nous apprenons avec stupéfaction que cela est également lié au projet éditorial. Ce que nous n'avons pas manqué de contester bien évidemment.
 

Agences où une seule personne ne suffit pas : La direction affirme que cela n'est pas avéré, et que le chef d'agence de Seclin ne peut pas confirmer. Ce à quoi, nous insistons sur le fait qu'il n'y a pas que cette agence qui est concernée. La direction s'engage alors de venir voir sur place nos dires pour se faire sa propre idée, car il se pourrait que ce soit « juste un manque d'organisation », bien voyons !!!

 

 

Les congés ou arrêts maladie qui ne sont pas remplacés : La direction réaffirme que les remplacements pour congés sont laissés à l’appréciation des chefs d’agences et que les arrêts maladie seraient remplacés, ce que nous contestons. Les arrêts maladie ne sont pas forcément remplacés : c’est une aberration et le contenu de notre journal en pâti. La charge de travail, elle, ne diminue presque pas (seules quelques taches peuvent être réalisée par avance).De plus, nous avons confirmation que les assistantes à temps partiel sont prioritaires pour remplacer une absence.


Heures supplémentaires : La direction nous indique que les heures supplémentaires chez les assistantes ne sont pas autorisées, sauf accord de la direction de rédaction. Nous insistons une fois de plus sur le fait que le choix du paiement ou de la récupération doit être laissé à l'appréciation des employés.

 


La répartition des horaires : Nous demandions à ce que les heures de travail ne soient pas uniformes, mais plutôt adaptées aux contraintes et spécificités des agences. La direction ne comprend pas que la charge de travail puisse être répartie différemment d'une agence à une autre, et nous donne une fin de non recevoir.

La direction s'engage à réaliser une note de service, qui réexpliquera les règles en matière d'heures supplémentaires et de remplacement pendant les congés.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article